Les gels sont-ils bons pour la course ?

Indispensables aux marathoniens, les gels énergétiques reconstituent les réserves de glucides épuisées pendant la course. Lorsque vous courez, votre corps utilise deux sources de carburant pour alimenter vos muscles, les graisses et les glucides. Si les graisses sont largement disponibles, elles sont plus lentes à se décomposer en énergie utilisable, ce qui les rend inefficaces lors d'un marathon.

Dois-je prendre un gel avant une course ? Les gels énergétiques doivent être pris juste avant ou pendant l'effort. Ils agissent en augmentant immédiatement votre taux de sucre dans le sang. Si vous ne faites pas d'exercice, le corps libère de l'insuline et convertit les réserves à long terme (glycogène), ce qui entraîne une baisse du taux de sucre dans le sang.

Croyez-le ou non, les marathoniens d'élite sont humains.

Ils doivent être capables de consommer 60g de glucides par heure et certainement avant d'atteindre la marque des 20 miles. La plupart d'entre eux prendront des gels ou des boissons énergisantes spécialisées ou auront des boissons de gel prêtes à l'emploi à leur poste d'eau.

Les gens se demandent également s'il faut des gels pour le 5 km. Hydratez-vous avec 8-12 onces d'eau 60-90 minutes avant le départ de la course. Le carburant final pour un 5 km n'est généralement pas nécessaire. Cependant, si vous courez sur des distances plus longues et que vous voulez un dernier coup de pouce, prenez ½-1 gel ou quelques crackers 10 minutes avant le coup de pistolet. Le carburant pendant la course est généralement inutile.

Comment les marathoniens consomment-ils les gels ? Votre premier gel doit être pris 30 minutes avant le début de la course. Vous pouvez choisir de prendre le gel isotonique ou avec de la caféine une fois sur deux. Buvez toujours un verre d'eau avec. Pendant le reste de la course, vous devez consommer en moyenne 2 gels par heure. L'American College of Sports Medicine recommande aux marathoniens de boire 5 à 12 onces de liquide toutes les 15 à 20 minutes. Cependant, cela peut être difficile à faire et peut conduire à une surhydratation si la perte de sueur est faible.

Dans cette optique, quels gels prendre pendant un marathon ?

Coureurs expérimentés Prenez un sachet de caféine Energy Aqua Gel toutes les 20 minutes. Si vous trouvez que 3 gels par heure, c'est trop, essayez de consommer autant de gels que vous le pouvez. S'entraîner à utiliser les gels pendant les longues courses d'entraînement rend leur utilisation plus facile le jour de la course. Utilisez une ceinture de gel pour transporter vos gels. Les gels sont nécessaires pour un 10 km. La réponse courte est oui. Après 75 minutes, votre corps n'aura plus de glycogène stocké. Si vous n'êtes pas très rapide, vous bénéficierez certainement d'un gel ou d'une gomme énergétique (ou d'un haricot) dans la première heure.

Quels sont les effets négatifs potentiels des gels énergétiques ?

Les gels énergétiques peuvent provoquer des troubles de l'estomac chez certaines personnes. Ceci est principalement dû à la caféine et au fructose contenus dans les gels. Ils peuvent provoquer des troubles gastriques tels que des ballonnements, des crampes, des nausées et des diarrhées s'ils sont trop élevés. Peut-on courir un marathon sans gels ? Les recherches montrent que les gels ne sont pas la meilleure option pour les coureurs de longue distance. Cependant, vous pouvez toujours courir un marathon avec eux. Les gommes, les boissons isotoniques, les aliments complets et les barres énergétiques se sont avérés efficaces pour réapprovisionner les coureurs de fond.